Fabrication d'un Monopode robuste pour 50€

Bien … maintenant que la lunette est achetée … vous vous apercevez du poids conséquent de la bête (à laquelle il faut ajouter l’appareil photo). C’est sûr, à bout de bras, ça ne va pas être possible ! Etape suivante, on se dit : « tiens … un monopode ça serait sympa lors de randonnées photos.

Ce doit être ce qu’il y a de plus mobile. OK, mais lequel acheter ? » Alors un coup d’œil sur la toile et ses vendeurs spécialisés en photo. Et là c’est le début de la galère : entre le monopode sans marque à 10€ et ses 500g de charge, celui à 100€ qui a l’air pas mal ; ceux qui font 40cm ou 1,80m ; ou encore les Manfrotto ou Gitzo carbone à 250€ sans la tête ….

 Et bien on la perd, la tête ! On ne sait plus quoi penser, on ne sait plus combien d’euro dépenser, ni même finalement si c’est un monopode qu’il nous faut … Heureusement il y a http://www.photo80ed.com Nous allons vous expliquer comment fabriquer un monopode robuste pour environ 50€.

Evidemment cela nécessite un peu de bricolage, mais ça en vaut la peine. Ce monopode supportera sans broncher votre lunette équipée de votre réflex préféré. Oh oui, il n’aura pas de tête micrométrique, pas de rotule, pas de carbone, pas de finition aux petits oignons (quoique ça dépend du bricoleur), pas de réglage au millimètre … mais après tout, on s’en fiche un peu, non ?

Ce qu’on veut c’est poser la lunette sur un truc qui tienne bon. Et puis, pour 50€, on ne risque pas grand-chose et on se fait une 1ère expérience du monopode sans pour autant désespérer d’avoir un truc aussi rigide que du flan ! Tout d’abord : les achats Un tour chez Brico Dépôt, pour ne pas les citer, avec la liste suivante :

Une perche aluminium télescopique : 10€.

(http://www.bricodepot.fr/montlucon/node/479680).

Un pied acier rond hauteur 100mm : 2,10€

(http://www.bricodepot.fr/montlucon/node/469818).

Une patte de liaison 65x180mm épaisseur 2,5mm : 2,10€

(http://www.bricodepot.fr/montlucon/node/480158)

Ensuite, chez votre vendeur de matériel astronomique, acheter une « queue d’aronde femelle compatible Vixen », de ce type.
(environ 35€ pour une Baader planétarium).
La Clef des étoiles

Ensuite : la préparation de chaque pièce : C’est là que vos doigts de fée interviennent, ainsi que scie sauteuse, meuleuse, scie à métaux, perceuse, vis et écrous.
Ici la créativité est de mise. Il faut être futé. Pas de cotes à donner et pas besoin de schéma. Le pied rond de 10cm : Il se fixera au bout de la perche et servira de support à la queue d’aronde.
Il faut retirer l’embout caoutchouc et scier le tube dans le sens de la longueur. Ceci permettra d’écarter un peu le tube avant son montage sur la perche, et aussi lors du resserrage afin de garantir un maintient optimum.
J’ai aussi agrandi les 4 trous pour des raisons de centrages sur la pièce suivante (la patte de liaison)

La patte de liaison 65x180x2,5 mm : Cette pièce, grâce à sa forte épaisseur, fera de votre tête de monopode une pièce de grande rigidité. Elle se trouvera entre la queue d’aronde et le pied rond.
Il faut tracer la découpe à la dimension de la plaque carrée du pied rond, et aussi percer un trou central en face de celui de la queue d’aronde, qui sera vissée sur la plaque. Coup de bol : les trous extérieurs de la queue d’aronde tombent en face de ceux de la plaque carrée du pied, moyennant un trou de diam 10mm sur la plaque.
Rien ne vaut une scie sauteuse avec lame métaux pour découper rapidement les bords extérieurs… Pensez aussi à ébavurer les trous à la lime.

La queue d’aronde :
Ouf, rien à faire ! Il suffit de trouver les vis du bon diamètre pour la fixer sur la patte de liaison. Penser à prendre des vis à tête fraisée (c.à.d. conique pour les non initiés). La photo ci-dessous devrait vous aider dans votre choix de tête de vis. Prévoir 3 vis 4x20 mm avec des rondelles et des écrous.

La perche : Elle va vous donner du fil à retordre. Vous verrez qu’il y a des rivets un peu partout. Ils sont de très mauvaise qualité, mal montés, et doivent être remplacés.
1-D’abord, faire sauter le verrou télescopique afin de pouvoir retirer le tube intérieur de la perche. Pour cela percer les rivets à la perceuse. Moi je me suis planté et j’ai cassé une partie du verrou, mais ce n’est pas grave

2- sortir le tube intérieur et le scier à environ 10cm de l’extrémité, à l’opposé du pied en plastique, que l’on conservera évidemment ! Ce morceau de « tube intérieur » de 10cm de long servira lors de l’assemblage final afin d’éviter que les tubes ne s’écrasent au serrage (voir plus loin)

3- Le tube intérieur étant sorti, en profiter pour faire des trous qui serviront au réglage de la hauteur du monopode. D’origine il y a un trou tous les 13cm. J’ai trouvé que ce n’était pas assez rapproché. J’ai donc doublé le nombre de trous (soit un réglage de la hauteur tous les 6,5cm)

4- le tube extérieur de la perche est cannelé et il faut le meuler sur environ 10cm de long. Sans les cannelures, ce tube sera du même diamètre que le pied rond (vous suivez ?).

Vous pouvez essayer à la lime, mais je vous souhaite bien du courage ….

Enfin l’assemblage final !
1) fixer la queue d’aronde sur la patte de liaison par la vis centrale ; Toujours mettre une rondelle et un contre-écrou pour éviter les desserrages dans le temps.

2) fixer l’ensemble queue d’aronde+ patte de liaison sur le pied avec 4 vis (noter que la queue d’aronde est fixée par 3vis au final). Têtes fraisées dans la queue d’aronde et têtes plates de l’autre côté.

3) mettre en place le pied en bout de perche, sans oublier le morceau de tube de 10 cm que vous aviez coupé au préalable. C’est ici que l’on s’aperçoit de la future utilité du morceau de tube : au serrage il va éviter que tout ne s’écrase

4) Percer de part en part au travers des 3 tubes (pied rond, tube extérieur et tube intérieur de la perche) et fixer solidement à l’aide de vis et écrous. J’ai utilisé des vis diamètre 5mm.
C’est du costaud

5) refixer le verrou télescopique avec des vis. Astuce : percer des trous en face des vis de fixation du verrou afin de passer un tournevis lors du serrage J’ai cassé le verrou, il a fallu que je m’adapte pour que ça tienne …. Merci monsieur collier

6) remettre le tube intérieur

7) Monter la lunette et régler la hauteur … Nota : l’avantage de la fixation par queue d’aronde, c’est de pouvoir coulisser et équilibrer l’ensemble une fois monté sur le monopode.

8) On peut se permettre une petite coquetterie : une télécommande filaire

Et voilà : votre monopode maison est prêt. Vous pouvez apprécier sa rigidité et son poids plume.
Caractéristiques du constructeur (c.-à-d. moi-même) - longueur replié : 110cm - longueur déployé : 190cm - poids : 1,06 kg équipé de la télécommande filaire canon.

Cellosolo le 16 avril 2010.